Dances from the Bauyn manuscrit

Auteur(s) Couperin, Louis (Compositeur); Kolesnikov, Pavel (Piano)
Titre(s) Dances from the Bauyn manuscrit / Louis Couperin ; Pavel Kolesnikov, piano.
Editeur(s) Hyperion, 2018.
Contient Suite en ré mineur : Prélude. - Suite en ré mineur : Allemande. - Suite en ré mineur : Courante. - Suite en ré mineur : Sarabande. - Suite en ré mineur : Gavotte. - Suite en ré mineur : Canaris. - Suite en ré mineur : Chaconne. - Suite en ré mineur : Allemande grave en fa majeur. - Suite en ré mineur : Chaconne en fa majeur. - Suite en ré mineur : Chaconne ou Passacaille en sol mineur. - Suite en sol mineur : Allemande. - Suite en sol mineur : Courante. - Suite en sol mineur : Sarabande. - Suite en sol mineur : Gigue en ut mineur. - Suite en sol mineur : Passacaille. - Suite en sol mineur : Tombeau de Mr de Blancrocher. - Suite en la majeur : Prélude. - Suite en la majeur : Courante. - Suite en la majeur : Sarabande. - Suite en la majeur : Sarabande en la mineur. - Suite en la majeur : Gigue. - Suite en la majeur : Pavanne en fa dièse mineur.
Résumé Trois Suites de Louis Couperin, compositeur dont l'oeuvre est déjà plutôt rare au disque sous les doigts des clavecinistes, Blandine Verlet y excelle, et plus rare encore chez les pianistes : Pierre Chalmeau en avait gravé chez Fondamenta un plein disque assez magnifique où les danses s'imaginaient en couleurs vives. Aujourd'hui Pavel Kolesnikov lui répond de son toucher sensible, faisant chanter les esquisses de danses dans les splendeurs secrètes de son très beau Yamaha artistement réglé. Son imagination discrète, son art de la confidence sotto voce s'allient parfaitement à la langue du Grand Louis : son clavier est nu, et passe en clin d'oeil du charme au tragique, le tout en estompe. Rien ne pèse dans cet art, qui semble idéalement apparié au toucher plein mais évocateur du jeune pianiste sibérien. Si ce n'est pas une rencontre ! Mais malgré ce ton réservé, lorsqu'il faut danser vraiment, les doigts claquent des talons et lancent le pas : écoutez seulement la "Gavotte" de la Suite en ré, et les "Canaries" qui suivent. Soudain, c'est Rameau qui se profile, et rien d'étonnant à cela, la base de la syntaxe du dijonnais a toujours été plus proche de celle de Louis que de celle de François. Mais impossible de ne pas souligner que ce qui charme Kolesnikov et nous charme d'abord, c'est l'indicible mélancolie des chaconnes, la stèle ouvragée du "Tombeau de Mr de Blanrocher" où un luth s'évoque et avec lui presque un chanteur, c'est ce clavier qui songe les yeux ouverts dans les roideurs de ce Grand Siècle hivernal, poète sans mots dont les notes tourmentées cherchent et trouvent ici cette consolation, cette sérénité dans l'art consommé d'un si jeune-homme !.
Sujet(s) Piano, Musique de
Indice(s) 3
Ajouter à une liste
Réserver

Exemplaires

(1 exemplaire en commande)
Exemplaires : Dances from the Bauyn manuscrit
Titre Localisation Cote Section Disponibilité Date de retour
Dances from the Bauyn manuscrit Musique3 COU 11 11MusiqueEn rayon

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Vidéos

Appartient aux sélections

Autres enrichissements

Ceux qui ont emprunté

Ceux qui ont consulté

Ceci pourrait vous intéresser

Du même auteur