Point Cardinal de Léonor de Recondo est une surprise : le sujet difficile est traité avec une juste distance, et le point de vue extérieur, quotidien, rend le récit dynamique. Les personnages sont assez variés pour représenter, avec des nuances, les réactions psychologiques possibles, quand il est question de vivre avec un autre sexe que celui avec lequel on est né.

Nous suivons le parcours de Laurent, qui se sent femme, et dont l'érotisme est centré, concentré, sur ce point cardinal, porter des vêtements de femme, depuis l'exposition jusqu'à l'acceptation. L'attitude de Laurent force le respect tant il ose se montrer à nu, être simple dans son besoin de devenir lui-même, ou plutôt elle-même.

Les implications pour sa vie de couple et de père de famille ne sont pas éludées, mais abordées par petites touches, sans complaisance, avec une grande compréhension, un respect humain de l'histoire personnelle.

Ce roman qui sonne presque comme un documentaire aide à comprendre le débat sur la question de genre, et ouvre la réflexion sur la peur qui mène au rejet, sur la nécessité de l'information. L'auteur y montre une grande maîtrise, une écriture au scalpel, participant de l'intérêt de ce livre, qui m'a gardée attentive jusqu'à la fin.